SAINTONGE 2006

Publié le par romuald

 

  Nous revoici, après une longue péroide, car nous avons eu un gros souci d'informatique !!Merci les virus.

         Parlons du dernier rallye, soit le Saintonge.

         Nous avons pu monter des cardans renforcés, sur la tipo, car nos deux abandons à suivres étaient du à des problèmes de transmissions.Sur ce point nous sommes rassurés, les cardans tiendront le choc, car ils sont prévus pour une puissance de 220 cv.

Arnaud a refait des modifications sur l'alimentation en air.Nous avons de pneus neuf, et l'envie de faire un bon rallye.

ES 1 : Il n'a pas plu depuis 1 mois et demi, et le matin du rallye un orage éclate, et de grosses averses, viennent mouiller la route.Donc les premieres questions se posent quant au choix de pneus.

         Au moment de notre départ du parc fermé, les routes sont en train de s'assècher, donc nous décidont de rester en slicks.

         Nous arrivons sur la ligne de départ, déterminé, à rallier l'arrivée de ce rallye.Puisque nous en sommes à 4 tentatives.La spéciale est assez glissante, il n'y a pas de gripp.Nous sommes partis depuis 2 kilomètres, lorsque la voiture tire tout droit, et nous montons sur une haie.Un gros bruit surgit sous le sabot de l'auto.Lorsque nous resortons, de notre escapade, Arnaud vérifie, si tout va bien, et ca a l'air d'aller.Au bout de 300 m, l'aiguille de la température d'eau monte, ce qui veut dire que nous avons un problème de refroidissement.Nous finissons la spéciale en dousseur pour ne pas casser la moteur.A l'arrivée, nous constatons que le sabot est remonté, et qu'il a vrié le radiateur.

          A ce moment la nous tentons de réparer, et nous repartons sur la deuxième es, avec un retard conséquent.Nous faisons la deuxième es, mais à 50 %.

          Nous reussisont, à rentrer au parc de regroupement à Saintes.Malheureusement, nous serons mis hors course, car nous avons pointer trop tard.

          A priori, nous avons été victime, du verglas d'été.Aussi comble de malchance, il y avait une pierre de la taille d'une roue, cachée dans le tailli, ou nous sommes sorti.C'est celui-ci, qui nous a enfoncé, le sabot, et donc obligé, à l'abandon.......

Pour le moment nous ne savons pas quel sera le prochain rallye.

 

Publié dans la.tipo.jaune

Commenter cet article